Archives de Tag: Sylvie Medvedowsky

Le merveilleux divorce de Juliette B.

Le merveilleux divorce de Juliette B., de Sylvie Medvedowsky, Editions PLON, roman, 2003.

Quatrième de couverture  :

“Juliette B, la quarantaine alerte, divorce. C’est le choc.

La procédure démarre, l’audience arrive. Tout devrait bien se passer, pourtant rien ne se déroule comme prévu. Paul, l’ex-mari, refuse malgré ses bonnes paroles de payer la pension alimentaire. Les ennuis commencent.

Comment va-t-elle désormais acheter les petites robes et les strings de marque dont elle raffole ? Et puis, il y a Arthur, dix ans, et Elise, treize ans, ses bébés. Les enfants ayant tendance à aller au plus offrant, la rivale tente de les manipuler.

Pendant ce temps, les amis disparaissent. Son propriétaire la menace d’expulsion. Son banquier la poursuit. Les honoraires de l’avocat et des experts en tous genres se multiplient. La machine judiciaire s’emballe.

Juliette va-t-elle baisser les bras ? Ce serait mal la connaître. L’ex, sûr de lui, se croit au-dessus des lois. Il veut la bagarre ? Il l’aura. Les copines, les prétendants, l’amant du moment, tout le monde s’y met – jusqu’au coup de grâce.”

Une comédie drôle, tendre, pleine de rebondissements et, sur le fond, optimiste.

Et si nous étions toutes des Juliette ?

Sylvie Medvedowsky travaille et élève ses deux enfants. Elle est divorcée. C’est son premier roman.

Extrait page 9 :

“PENSEES NOCTURNES (j-10)

Sommeil : zéro Lexomil la nuit dernière, pas mal dormi quand même malgré réveil à 5h45. Rien cette nuit, c’est décidé.

Enfants : étrangement calmes depuis deux jours

Banque : moins 6 000 euros (j’ose pas imaginer ce que ça aurait fait en francs)

Oui, Madame le Juge. Non, Madame la Juge. C’est à dire que non, je n’y ai pas pensé tout de suite.”

Mon avis :

Un livre pour se détendre et un livre dans lequel les femmes ayant divorcé pourront se reconnaître.

Beaucoup de rythme, une histoire que j’ai suivi avec intérêt, des péripéties et des coups bas… et une femme que l’on croit superficielle, mais qui, dans sa frivolité et ses soucis, se révèle forte et attachante, déterminée et courageuse.

Un joli moment de lecture, une incursion entre le journal intime de Juliette, le personnage principal, et des moments de sourire, voilà ce qui vous attend…

Un livre à lire pour cette fin de vacances, ou pour cette rentrée si vous avez repris le chemin du travail, un livre qui se lit très facilement en toute occasion.

Le merveilleux divorce de Juliette B, réalité ou imagination, qui sait ?

3 Commentaires

Classé dans roman