Archives de Catégorie: roman d’amour

Les Héritiers du désert

clip_image002

> Le livre : Les Héritiers du désertde Jean Deminzac, Edition Société des Ecrivains, 544 pages, 25 €, roman d’amour et d’aventure, 2011.

> Le pitch :Juste avant de mourir, le marquis De Kéraldec ajoute une clause à son testament : il lègue toute sa fortune à un garçon, Sylvain, ami de la famille à condition que sa petite fille Hermine l’épouse. Ce mariage qui doit durer un an emmène Hermine et Sylvain en Inde où ils vivront une incroyable aventure à la recherche d’un temple perdu. Face à leur destin, entre humanitaire et archéologie, ils auront à reconnaître leurs sentiments.

Merci au site des Agents Littéraires (http://www.les-agents-litteraires.fr) et à la Société des Ecrivains de m’avoir permis de lire ce livre en me l’envoyant gracieusement. Les Agents Littéraires ont à cœur de faire découvrir de nouveaux auteurs, parmi les livres qui sortent chaque année chez des éditeurs indépendants, voire même auto-édités. Et il y a des petites merveilles dans la dizaine de milliers de livres qui sortent chaque année.

> La critique : Un livre qui m’a surpris par son rythme dès le départ. Si je devais lui donner un genre, je serai bien embêtée, alors je vais dire : roman d’amour, mais pas à l’eau de rose, l’amour avec un grand A… Et aussi roman d’aventures, dans un pays où l’on survit plus qu’on ne vit… Une quête de soi, de l’amour, de la vie…

Alors que je m’attendais à un rythme rapide, à un climat générant du suspense, l’auteur m’emmène tranquillement à la découverte du personnage principal de ce livre : Hermine. Après avoir lu la quatrième de couverture, je m’attendais à un thriller, j’apprécie la douceur de vivre bretonne, même si le début de l’histoire est plutôt triste car il résume les premières années de vie d’Hermine, la petite-fille du marquis et amiral De Kéraldec.

Et du coup, ce personnage devient dès les premières lignes attachant. J’ai eu de la compassion pour cette jeune fille qui a eu la malchance de naître fille, de perdre père et mère, et d’être reniée par son grand-père maternel parce que fille et donc non digne de la mer… car le vieux marquis était amiral, il avait voué sa vie à la marine, et s’était reconnu en Sylvain, digne héritier selon lui. La première partie nous parle de sa mort, et des conditions de l’héritage, qui seront exécutées à la lettre, sans compter une prédiction… Le cadre est bien posé, l’aventure peut commencer, et croyez-moi, elle commence avant même le départ en Inde d’Hermine…

Au milieu du roman qui nous emmène à Bombay, voilà que le rythme s’accélère pour devenir trépidant. L’action qui prédomine nous fait voyager hors du temps, dans un univers qui assemble la médecine, la science militaire et l’archéologie, l’amour et les souvenirs, le danger et la confiance… Quel passage extraordinaire que j’ai adoré !! Si vous aimez l’aventure, vous êtes servis à chaque instant, à chaque mot… Je ne crois pas qu’on puisse y être insensible.

La fin est plus posée, plus douce aussi, sur le même rythme qu’au début du livre. Je ne la dévoilerai pas. Mais j’ai apprécié le calme d’après la tempête qui en est sorti. Mais la fin n’est pas sûre, quoique je me suis demandée si mon idée de départ allait être l’option prise par l’auteur…

Si vous voulez en savoir davantage, ce n’est pas compliqué : rendez-vous sur le site de la Société des Ecrivains :

(http://www.societedesecrivains.com/librairie/livre.php?isbn=9782748370126), et achetez le livre !

Impossible de s’ennuyer… De très beaux moments de lecture. L’auteur, Jean Deminzac, est aussi poète, et sa sensibilité transparaît quand il parle de l’amour. Il nous emmène au cœur de l’action avec une facilité déconcertante. Et c’est une première œuvre !! Il me tarde de pouvoir en lire une autre de Jean Deminzac (si vous me lisez, n’hésitez pas, j’attendrai patiemment… avec une vraie pointe d’envie !)

Un livre à lire absolument si vous aimez l’aventure, l’amour, l’action, le suspense, bref, si vous aimez l’aventure humaine de la vie !

> Et s’il fallait mettre une note, ce serait : 4,25/5

La critique est parue sur le site des agents littéraires : http://www.les-agents-litteraires.fr/les-heritiers-du-desert-de-jean-deminzac#comment-2933

1 commentaire

Classé dans roman d'amour, roman d'aventure