Deux femmes en vue

Deux femmes en vue, de Madeleine Chapsal, Editions Fayard, roman, 2001, 373 pages, 19,80 €

Quatrième de couverture :

“Enfin parvenues au sommet de leur réussite, l’une en tant qu’écrivain, l’autre à la tête de sa maison de couture, Léonore Duval et Georgine Mallet sont, depuis longtemps, deux amies intimes.

Vivant à Paris dans le même quartier, elles se voient et se téléphonent presque tous les jours pour se raconter leur passé, leur présent, s’amusant ensemble de ce qui leur arrive. Tout change si vite autour d’elles ! Alors, que pourrait-il encore leur arriver à elles qui ont tout eu, à ce qu’il semble ?

Un homme.

Ce seras Nicolas Charpentier, plus jeune qu’elles. D’abord séduit par Léonore, il succombe également à Georgine, pour bientôt ne plus savoir laquelle il préfère : à son corps défendant, avec deux femmes en vue ! Et d’autant plus en vue qu’elles sont toutes les deux célèbres. L’amitié des deux femmes va-t-elle survivre à ce cyclone ?”

Avec Madeleine Chapsal, le roman sentimental passe du rose au rouge passion.

Extrait page 9 :

“A quel moment de ma vie ai-je paru à mon mieux ? ai-je été le plus moi-même ?” se demande Léonore, rentrée chez elle après sa journée de travail, en contemplant les ultimes portraits d’elle que vient de prendre Kourine, son photographe attitré. »

Mon avis :

Un roman que j’ai lu sans grande passion mais dont j’ai choisi de vous parler pour une seule raison : elle explique ce qu’est le travail d’un écrivain, de la création à la vente de son œuvre.

Une histoire un peu banale : deux amies célibataires qui rencontrent un homme. Vont-elles plonger toutes les deux ? La réponse est oui, bien évidemment. Mais une histoire qui a le mérite d’exister sans “gnan-gnan” et qui reste plaisante à lire. Mais si vous ne l’avez pas dans votre bibliothèque, ce n’est pas grave sauf si vous souhaitez en savoir davantage sur ce qu’est un écrivain.

Publicités

7 Commentaires

Classé dans roman

7 réponses à “Deux femmes en vue

  1. Pingback: Deux femmes en vue « Mariessourire essence d'émotions

  2. Tu ne me motive pas trop !! Merci pour la découverte, je ne le connaissais pas. Bises et bon WE.

    • en même temps je ne peux pas dire que j’ai été emballée, ce n’est pas non plus une déception, c’est une histoire sympathique, mais finalement, on connait déjà la fin, je n’ai pas besoin de la dire
      mais c’est agréable à lire, et ça se lit vite

  3. Ok je ne le sortirai pas de suite donc
    Suis en train de lire « une irrépressible et coupable passion » de Ron Hansen , pas mal du tout je découvre cet auteur .
    Bisous

    • pas mal du tout, dis-tu… ça donne envie, je vais rechercher sur le net ce qu’on en dit et puis si par hasard ma bibliothèque l’avait…
      rire
      belle belle et douce nuit à toi !
      mille bises
      sourire

  4. Robert

    Si vous n’avez pas aimé ce livre , lisez éventuellement le journal de Mickey ce sera plus dans vos cordes mais laissez les gens découvrir par eux mêmes au lieu de vos commentaires à deux balles . Et oui tout le monde ne peux pas être écrivain.

    • Robert, alias Martine,
      oui alias, tu es la même personne (merci à ton adresse IP).
      Je pense que tu dois être une fervente lectrice de BD, puisque tu me conseilles Mickey (ça existe toujours ?? la dernière fois que j’en ai lu un, j’avais 8 ans !!)
      Mon commentaire est à deux balles, cool, merci à l’inflation !
      🙂
      As-tu bien lu ce que j’ai écrit ? Ai-je dit que je n’avais pas aimé ? non, d’autant plus que c’est une auteure que j’aime beaucoup par ailleurs :
      Rien ne t’empêche d’aller lire ce livre, et d’avoir ta propre opinion, la mienne n’engage que moi
      Je ne donne qu’un avis de lectrice, et je n’ai aucune action dans aucune maison d’édition.
      Et je te confirme : tout le monde ne peut pas être écrivain…

Qu'est-ce que vous en pensez ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s